Nalla – 12

Nalla en avait assez de tourner en rond dans sa chambre. Elle avait un mal de tête carabiné et ne se supportait plus elle-même. Pour l’instant, elle ne souhaitait qu’une chose, c’était de rejoindre Josh à la clinique. Elle avait beau ne pas le connaître depuis longtemps, elle se sentait bien avec lui et il lui manquait. Elle s’inquiétait aussi de la blessure qu’il avait à l’épaule, il avait perdu tellement de sang. Quand Wrath avait su que V. avait emmené Josh au manoir, il avait voulu qu’on l’achève, elle avait protesté haut et fort, arguant qu’elle devait la vie à l’ancien soldat. Bizarrement, oncle V. avait argumenté avec le roi, affirmant que Josh savait sûrement des choses sur les enlèvements de vampires, qu’on ne pouvait pas le tuer juste comme ça sans savoir. V. avait aussi surpris tout le monde en disant qu’il avait « vu » Joshua. C’est à ce moment-là que la Vierge Scribe était apparue affirmant que Josh devait rester vivant, qu’il représentait un atout pour la confrérie, puis elle avait disparu comme elle était venue sans en dire plus. Tout le monde au manoir était dans l’expectative et se posait des questions sur Josh.

Pendant que ce dernier était transporté à la clinique pour y être soigné, Nalla avait dû répondre à mille et une interrogations, il lui semblait qu’elle avait parlé pendant des heures. Elle avait raconté tout ce dont elle se souvenait. Puis, elle était montée dans sa chambre escortée de son père qui la sermonna tout du long jusqu’à ce qu’elle lui claque la porte au nez. Elle avait entendu son pas rageur devant la porte un bon moment avant qu’il ne se décide à partir. Par la suite, sa tante Mary lui avait rendu visite. Nalla lui avait confié tout ce qu’elle n’avait pas dit aux autres, Josh lui faisait ressentir des sentiments qu’elle n’avait jamais ressentis avant et elle était doublement troublée de tout ça d’autant plus que celui-ci était un humain. La jeune femme avait fait promettre à sa tante de n’en parler à personne, surtout pas ses parents.

Oh. Et ce mal de tête qui refusait de la laisser tranquille. Si seulement elle pouvait voir Josh, elle irait mieux dès qu’elle l’aurait vu. Oui, c’est ça. Il était temps qu’elle aille à la clinique le rejoindre. Elle devait absolument être avec lui.

***********

̶ Quoi? Vous êtes en train de me dire que cette saleté a fusionné avec moi et que c’est pour ça que j’ai muté? Interrogea Joshua, stupéfait.

̶ C’est la conclusion à laquelle nous sommes arrivés Manny et moi au vu des résultats de vos examens sanguins et d’ADN que nous avons fait, expliqua Doc Jane. Et Viszs a trouvé sur la tablette beaucoup de données sur les expériences que ces types ont faites, à toi et aux autres humains qu’ils ont capturés. Il s’agissait principalement de clochards, des gens dont personne ne signalerait la disparition. Ces humains sont tous morts à la suite des injections d’après ce que nous avons appris. Pour ce qui est des vampires enlevés, il semble que leur sang ait servi à fabriquer le produit qu’ils t’ont injecté. Mais pour fabriquer ce truc, ça leur prend une grande quantité de sang pour une petite quantité de soluté, alors tous les vampires en sont morts puisqu’ils ont été vidés jusqu’à la dernière goutte du précieux liquide. C’est heureux que Nalla n’ait pas passé sa transition, sinon ils l’auraient tué tout de suite.

Josh serra les poings, furieux de ce qui aurait pu arriver à sa Nalla avant même qu’il ne la rencontre. Ses griffes lui rentrèrent dans la paume des mains et un peu de sang s’en écoula. Il prit une grande respiration, cherchant à se calmer. Après tout, Nalla allait bien, elle était en vie et en sécurité.

̶ Le Doc a bien dit que Nalla leur était inutile, mais à ce moment-là je ne savais pas pourquoi. Ils ont alors décidé de l’utiliser autrement. Pour les types morts, je savais. Il l’a mentionné aussi… il a affirmé qu’ils mourraient après une ou deux injections. J’en ai reçu cinq, assena sobrement Josh.

̶ Il va falloir que nous te faisions des examens plus poussés au niveau de l’ADN pour connaître vraiment les changements que ça a fait à ton organisme, bien sûr on te fera aussi une IRM qui nous donnera une image graphique de tout ça. Et nous évaluerons les manifestations physiques de tout ça.

̶ Je peux déjà vous en donner quelques-uns. Les ongles transformés en griffes et le changement de couleur de mes yeux pour commencer. Ensuite, la coopération dont ils avaient besoin de ma part c’était pour arriver à évaluer ma force et ma rapidité, et même si j’ai fait exprès pour fausser les résultats, je peux dire que je suis plus fort et plus rapide qu’avant, de beaucoup. J’en ai eu la preuve quand on s’est évadé. J’ai cassé plus d’os en quinze minutes qu’en presque 12 ans de carrière avec les SEAL malgré le nombre plutôt élevé de missions auxquelles j’ai participé. Mais à ce moment-là, je dois aussi dire que je combattais plus souvent avec un couteau à la main, au lieu d’une matraque. Poussant un soupir, il continua : je suis plus résistant aussi. Ils m’ont fait courir plus d’une heure sur un tapis roulant et c’est à peine si mon rythme cardiaque a varié et j’ai dû feindre d’être essoufflé.

̶ C’est un bon départ. Nous te ferons faire d’autres tests d’endurance et connaissant V., il voudra surement te faire faire ces évaluations lui-même. Ces foutus fichiers l’ont mis en rogne et il aimerait aussi probablement mieux comprendre ce qu’il a vu.

̶ Vu?

̶ Il arrive à Viszs d’avoir des visions et elles se réalisent toujours. Il ne nous a pas dit ce qu’il avait vu, cependant il a précisé que ta présence parmi nous était une question de vie ou de mort.

Nalla entra en chancelant dans la chambre de Josh. Il était assis sur le lit et Doc Jane s’était installée sur une chaise près de lui. Dès qu’il la vit, blême et incertaine sur ses jambes, il se précipita et la rattrapa avant qu’elle ne s’écroule. Il l’allongea avec délicatesse sur le lit qu’il venait de quitter. Elle tremblait et était couverte de sueur. Elle balbutia quelques mots et tout ce qu’ils comprirent c’est qu’elle avait mal. Fermement, Doc Jane le repoussa et examina rapidement la jeune femme. Josh passa de l’autre côté du lit et il agrippa la main que lui tendait désespérément Nalla, elle émit un bref soupir de soulagement au contact du soldat et ferma les yeux. Josh décida alors que rien ne le ferait quitter Nalla tant qu’elle n’irait pas mieux. Doc Jane sortit son téléphone et composa un numéro.

̶ Nalla passe sa transition, dit-elle dans l’appareil. Averti Z. et Bella, puis reviens vite à la clinique, j’ai besoin d’aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *