Nalla – 15

Josh venait de pénétrer dans un gymnase à la suite de Doc Jane. Il repéra rapidement les trois autres dans un des coins de la grande pièce et essaya de ne pas trop reluquer les machines d’entraînement. Bon Dieu! Cet endroit était un paradis pour les gens qui aimaient s’entraîner, il y avait de tout. Ça allait du tapis roulant, aux poids et haltères, aux bancs, aux punching bags et encore beaucoup plus. Il y avait même une antique rameuse. Ces types étaient mieux équipés que les bâtards qui l’avaient emprisonné. Ce serait un bonheur de s’entraîner ici et de connaître enfin ses nouvelles limites physiques.

Il rejoignit Doc Jane qui était maintenant au côté de son mâle. Elle regardait sur la tablette électronique que celui-ci tenait entre ses mains, inclinée de façon à ce qu’elle n’ait pas de difficulté à lire ce qui s’affichait sur l’écran.

̶ Viszs a établi une liste d’exercices afin de mieux évaluer les changements qui sont survenus dans ta mutation, lui expliqua Jane en levant les yeux vers Josh. Il inscrira tous tes résultats et plus tard tu lui diras ce que tu pouvais faire avant afin qu’il puisse faire des comparaisons et un tableau des améliorations de tes performances. Nous allons commencer par des tests pour déterminer ta force et ta puissance, surtout dans le lever de poids. Ensuite, nous testerons tes réflexes en situation de combat. Les vampires étant beaucoup plus rapides que les humains, tu ne devrais pas être capable en principe de toucher ou de bloquer un vampire qui se bat, ou alors très peu. Or, il semble que tu sois assez rapide pour ça puisque, étonnamment, tu as réussi à bloquer sans trop de peine les coups de Z. plus tôt à la clinique. Mon cher et tendre a pensé que ce serait amusant de voir ce que tu vaudrais sur un ring face à un des Frères. C’est là que Quinn intervient, il sera ton adversaire. Pour ce qui est de Rhage… je ne sais pas ce qu’il fait là.

Rhage ôta la sucette qu’il avait dans la bouche pour répondre :

̶ Je regarde et je lance des vannes à celui qui se fait massacrer sur le ring. Si nécessaire, je peux aussi être utile pour tester les réflexes vu qu’avec Godzilla je suis le plus rapide ici, dit-il avec un sourire canaille. Mais pour commencer, c’est Quinn et moi qui allons nous occuper des poids que notre ami le mutant va soulever.

Josh en avait plus que marre d’être traité comme un animal de foire d’autant plus que ce type, Rhage, pourrait très bien y faire figure. Josh n’avait jamais vu de type aussi canon, non pas qu’il soit aux hommes, loin de là. Mais il aurait fallu être aveugle pour ne pas voir le physique exceptionnel de cet abruti, il mériterait juste d’être enfermé derrière une vitrine à se faire mater par des femmes hystériques. Et juste pour clouer le bec à ses connards, Josh se promit de donner le maximum de lui-même dans ces fichus tests. Un grognement sourd lui échappa.

̶ Mutant, je le suis très probablement. Mais j’ai un nom et j’aimerais bien qu’on l’utilise quand on parle de moi. (Puis changeant de sujet et voulant en finir au plus vite avec tous ces examens et tests d’évaluation pour savoir où il en était réellement, il continua 🙂 Bon, on commence par quoi?

̶ Mmmmm… fit Rhage. Un brin susceptible, on va bien s’amuser. (Et le vampire remit joyeusement sa sucette dans sa bouche. Il regarda V. et poursuivit, 🙂 C’est quoi le premier truc sur ta liste?

************

Quelques heures plus tard, la première chose que vit Nalla en se réveillant fut les visages aux traits tirés par la fatigue de ses parents. Sa mère avait la tête appuyée sur l’épaule de son père et ses yeux fortement cernés fixaient le vide au-delà du lit où Nalla était allongée. Elle regarda finalement son père et constata qu’il l’observait attentivement à travers ses paupières mi-closes, la jeune femme pouvait discerné sans peine l’éclat de ses yeux jaunes sur elle. Nalla retint sa respiration un court moment, incertaine. Au moins, il n’a pas l’air fou furieux contre moi, cette fois-ci, songea-t-elle. Elle redressa dans le lit et l’odeur de Josh qui imprégnait encore les draps se fit plus vive autour d’elle. Elle tourna la tête s’attendant à voir le soldat à ses côtés. Il n’était pas là!

̶ Josh? Fit-elle d’une voix tendue.

̶ Il est parti, répliqua son père.

̶ Il est au gymnase. Doc Jane et V. lui font passer des tests, ordre du roi, expliqua sa mère.

Nalla soupira. Elle devrait encore attendre avant de pouvoir discuter de certaines choses avec lui et comme il lui avait promis de revenir, elle se souvenait du son de sa voix grave le lui promettant, elle patienterait ici le temps qu’il faudrait. À moins qu’elle n’aille le rejoindre au gymnase, à défaut de pouvoir lui parler dans l’immédiat elle pourrait au moins l’observer.

̶ Maintenant que tu vas mieux, on part tous d’ici. Tu vas aller finir de te reposer dans ta chambre, décréta Zadiste.

Nalla secoua la tête.

̶ Non, je vais attendre ici qu’il revienne, je veux lui parler. Mais vous pouvez y aller vous deux. Je veux dire, aller vous reposer à la maison… vous avez l’air épuisés, tous les deux, surtout toi, mahmen.

Bella, les yeux rivés sur sa fille, lui fit un petit sourire, devinant les projets de celle-ci. Elle reporta son regard sur son hellren. Même exténué, avec une barbe de deux jours lui mangeant le visage, il demeurait sublime et pour l’instant en colère contre leur fille qui refusait de faire ses quatre volontés. Bella qui était toujours assise sur les genoux de Zadiste, se pencha vers lui pour lui dire sensuellement à l’oreille :

̶ C’est vrai qu’un peu de repos ne serait pas de refus, et puis tu dois aussi t’entraîner. Non pas que je doute que tu y parviennes quand viendra le moment, mais j’adore quand tu te pratiques avec moi…

̶ Pratiquer quoi, demanda curieusement Nalla.

̶ À te faire un petit frère ou une petite sœur, répondit Bella sans gêne.

Le visage de Nalla s’enflamma, ses joues tournant rapidement au cramoisi. Elle aurait dû éviter de poser la question et ne voulait pas penser à ce que pouvaient faire ses parents lorsqu’ils étaient seuls dans leur chambre. Elle avait beau n’avoir aucune expérience pratique, elle savait tout de même ce qui se passait entre un mâle et sa femelle, elle avait lu suffisamment de livres sur le sujet. N’empêche, qu’elle ne souhaitait pas avoir en tête l’image de ses parents en train de le faire! Beurk. Elle préférait de loin tenter de s’imaginer avec Josh, l’humain était tellement… tellement tout ce qu’elle voulait. Il n’y avait que quelques petits détails qui allaient poser problème dans tout cela. Premièrement, c’était un humain, donc inévitablement, sa durée de vie était moins longue que celle d’un vampire. Cependant, Josh était beaucoup plus solide qu’un humain ordinaire suite aux mutations qu’il avait subies, qui sait ce qui pouvait en résulter? Deuxièmement, le roi et son père n’accepteraient jamais qu’elle s’unisse avec Josh. Son père serait même le premier à le lui interdire. Troisièmement et aussi le plus important à son avis, elle ne savait pas si Josh éprouvait les mêmes sentiments qu’elle, cette fascination et tout ce désir irrépressible qui l’envahissait quand elle était avec lui.

Ne voulant pas que ses parents ne devinent le tour que prenaient ses pensées, Nalla s’empressa de leur sourire, les joues encore plus rouges.

̶ Un petit frère ou une petite sœur? Réussit-elle à balbutier. (Respirant une grande bouffée d’air, elle réalisa enfin la portée de cette nouvelle.) Depuis le temps que je vous le demande, vous vous décidez maintenant? Papa?

Ce fut tour de Zadiste de rougir comme une tomate. Nalla en resta bouche bée. Elle n’avait jamais vu son père aussi… gêné. Il se leva précipitamment, Bella dans les bras.

̶ On s’en va. Si tu n’es pas de retour dans le manoir dans une heure, je viens te chercher.

Et la porte de la chambre se referma sur Zadiste et Bella. Nalla ne put s’empêcher de glousser. Maintenant, elle n’avait pas le choix, si elle voulait voir Josh avant que son père ne revienne, elle devait se rendre au gymnase, advienne que pourra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *