Nalla – 16

Josh, debout dans le ring, observait Quinn qui venait de se laisser tomber assis sur un tapis. Le vampire avait la lèvre fendue et un peu de sang s’en écoulait, de plus, au vu du haut de son visage qui commençait à enfler sérieusement, il aurait un sacré œil au beurre noir. Josh aurait bien aimé pouvoir voir l’état des côtes de ce type, car il n’y avait pas été de main morte et il était plutôt content de lui, bien qu’il ne s’en tira pas indemne lui-même. C’est que ce Quinn était un combattant aguerri qui ne lui avait pas laissé beaucoup d’ouverture de frappe, mais ce que ce type ne savait pas, c’est que Josh avait appris la boxe dans la rue et qu’il connaissait tout les coups bas. Josh n’avait pas hésité à les utiliser quand il avait constaté que le vampire ne ménagerait pas ses coups. D’une main, Josh essaya le sang qui coulait de son nez, il n’était pas cassé, mais ça n’en avait pas été loin. Et tout comme Quinn, il affichait une lèvre salement fendue.

̶ Alors fillette, entendit-il Rhage dire à Quinn. Je croyais que t’en avais plus dans le ventre. Tu t’es fait avoir par un humain!

̶ T’as qu’à essayer alors, répliqua Quinn. Josh est incroyablement rapide, plus que moi, et il sait se battre, bordel. (Quinn se laissa glisser sur le dos, bras écartés.) Je prends une pause méritée.

Rhage se tourna vers V. et Doc Jane.

̶ Est-ce que vous avez besoin d’approfondir les tests pour la rapidité? Ça ne me déplairait pas de tester ce jeunot, fit Rhage en faisant un signe de la tête vers Josh toujours dans le ring.

Josh se raidit imperceptiblement. Ça ne le dérangeait pas de devoir se battre encore, cependant il aurait aimé qu’on lui accorde un peu de repos. Il avait enchaîné une période d’entraînement intensif en soulevant différents poids et haltères, il avait fait de la course à pied sur un tapis roulant pendant plus d’une heure manquant même abîmer la machine, Doc Jane l’ayant arrêté alors que l’appareil commençait à dégager une odeur de brûlé. Ensuite, il n’avait eu que le temps de boire une bouteille d’eau avant d’être précipité sur ce ring avec Quinn. Maintenant, il avait mal partout, même à des muscles qu’il ignorait posséder. S’il devait affronter un nouvel adversaire, il aurait apprécié avoir au moins quelques minutes de répit le temps de reprendre son souffle et d’avaler encore quelques gorgées d’eau fraîche. Après il pourrait envisager de refaire le portrait de ce dieu vivant.

Dans le couloir, Nalla avançait prudemment en longeant le mur une main appuyée sur celui-ci pour bien garder l’équilibre. Étrangement, bien qu’elle soit légèrement chancelante sur ses jambes, elle se sentait remarquablement bien. Elle se sentait vivante comme elle ne l’avait jamais été et la pensée de voir bientôt Josh contribuait sans aucun doute à cet état. Elle ne savait pas pour l’instant comment ils réussiraient à pouvoir être ensemble, cependant Nalla voulait essayer de tout son cœur. Ne restait qu’à pouvoir s’entretenir seule à seul avec lui pour savoir si les sentiments naissants qu’elle ressentait pour l’ancien soldat humain étaient partagés. Douce Vierge Scribe, elle le souhaitait si ardemment. Inconsciemment, elle avait toujours su qu’elle s’unirait avec un guerrier, elle ne pouvait simplement pas faire autrement, le seul exemple masculin digne de ce nom qu’elle n’ait eu dans sa vie ayant été celui de son père et des autres Frères. Tous les autres mâles lui paraissaient tellement insignifiants comparativement à eux, surtout ceux de la Glymera. Josh, bien qu’humain, se comportait un peu comme les Frères, il était aussi combatif qu’eux, sans pitié pour ses ennemis et protecteur à l’extrême avec elle malgré le fait qu’il ne la connaissait pas. Pour ne rien gâcher, il avait aussi le physique de l’emploi en prime: un mètre quatre-vingt-dix-huit de muscles fermes et bien dessinés couronnés d’une tête bien faite. Josh était… sublime et elle adorait le regarder.

Enfin, elle arrivait, la porte du gymnase n’était plus qu’à quelques pas. Soudain hésitante, elle se demanda si elle ne devrait pas rebrousser chemin. Après tout, les autres seraient avec lui, elle ne pourrait toujours pas lui parler… Mais elle pourrait le voir et être à ses côtés si quelque chose s’était mal passé durant les tests. Elle leva une main et poussa résolument la lourde porte de métal.

En entrant dans le gym, Nalla vit tout de suite que tout le monde était regroupé autour du ring, sur celui-ci, elle aperçut Josh debout près des cordes, il était torse nu et en sueur. Ciel, elle en eut presque des palpitations! Quel mâle magnifique! Ses mains bandées afin d’éviter les blessures tenaient la corde du haut et visiblement il était en attente, il fixait ses yeux émeraude sur V. et Jane. Elle s’avança lentement, la porte se referma doucement derrière elle avec un petit cliquetis. Le faible bruit suffit pour avertir Josh qu’il y avait un nouvel arrivant, il leva son regard et croisa celui de Nalla. Il reteint son souffle pendant un court moment et se glissa hors du ring. Les autres virent Nalla et comprirent que c’était fini pour la journée avant même que l’ancien soldat ne se mette à parler.

̶ Les tests sont finis pour aujourd’hui, affirma-t-il à la ronde. Si vous avez besoin d’en faire d’autres, ce sera demain. Là, j’en ai marre et comme Quinn, je vais prendre une pause. Je pense que vous avez assez de résultats pour l’instant. Quand vous aurez quelques réponses si vous pouvez m’en faire part ce serait sympa.

Nalla arriva jusqu’au groupe qu’ils formaient et elle vit tout de suite le sang qui couvrait le bas du visage de Josh. Elle alla directement au soldat et lui saisit la tête pour l’immobiliser, il se laissa faire. Elle l’observa minutieusement et sentit une colère sourde monter inexorablement en elle. Ils n’avaient pas à le frapper pour leurs maudits tests! Elle se jurait de rendre la monnaie à celui qui avait osé le faire et aussi à celui qui en avait eu l’idée pour faire bonne mesure! Ils allaient bien voir de quel bois elle se chauffait quand on s’en prenait à son mâle! Elle relâcha Josh et se tourna vers les autres.

̶ Qui? Gronda-t-elle d’une voix assourdie par la rage et tout à coup en pleine possession de ses moyens, les pieds bien à plat sur le sol, le dos et les épaules raides.

Rhage osa ricaner avant d’ôter sa tootsie pop de sa bouche avant de la pointer vers Quinn qui était toujours affalé sur son tapis tel une baleine échouée sur la rive. Ce dernier redressa la tête donnant à tous une vue imprenable sur son éblouissant coquard et sur sa lèvre ensanglantée.

̶ Ton mec l’a mis littéralement au tapis, fit Rhage. Je ne l’aurais pas cru si je ne l’avais pas vu. Dans tous les cas, ton Josh ne risque pas grand-chose de nous, il est parfaitement capable de se défendre tout seul.

̶ Nalla, appela V. pour attirer son attention. Selon ce que nous avons obtenu comme résultats, il semblerait que Josh soit aussi rapide et peut-être même un tout petit plus rapide que nous, de plus il soulève autant de fonte. On peut juste émettre des hypothèses pour l’instant, mais Jane fera d’autres tests physiques demain, style IRM et autres trucs du genre. Après on sera fixé davantage sur la mutation que ces connards lui ont fait subir avec leurs injections.

Tout à sa rage, Nalla, bien qu’elle entendit et comprit à la perfection ce que venait de lui expliquer son oncle V., redemanda froidement sur un ton qu’ils n’avaient jamais entendu venant d’elle, mais rappelant celui qu’utilisait Z. bien souvent :

̶ Qui a eu l’idée du ring? Il y avait sûrement un autre moyen pour savoir ce que vous vouliez savoir… Il n’était pas sûrement pas nécessaire de lui taper dessus, alors je veux savoir… qui?

̶ Nalla, c’est sans importance. On devait savoir, lui répondit Josh en posant la paume sur le bras de la jeune femme.

̶ Si c’est important, répliqua-t-elle hargneusement en se dégageant violemment.

Ne se décourageant pas, Josh leva de nouveau une main, mais cette fois il orienta délicatement du bout des doigts le visage de Nalla vers lui afin qu’elle le regarde.

̶ Nalla, c’est sans importance. Ils devaient le faire… dis-toi simplement qu’il s’agissait d’un truc de mecs et de testostérone.

̶ C‘est stupide, s’exclama-t-elle!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *