Nalla – 17

Fhurie avait eu beau chercher, il n’avait rien trouvé sur ce type et lorsqu’il avait montré la photographie à Nalla, elle avait dit se rappeler l’avoir aperçu quand elle s’était fait enlever, mais elle ne savait absolument rien sur ce connard aux cheveux pâles qu’ils supposaient être un lesser sans en avoir la preuve. Maintenant, Fhurie se dirigeait vers le gymnase afin de demander à l’humain mutant s’il savait quelque chose, mais au point où il en était, Fhurie ne s’attendait pas à ce que l’ancien soldat lui apprenne quoi que ce soit. Au moment où il arrivait à destination, il sut tout de suite qu’il n’y avait plus personne. Bon, ils avaient fini les tests, mais où étaient-ils tous passés? Se demanda-t-il. Il regarda sa montre, l’heure du Dernier Repas approchait, il décida de rebrousser chemin et de retourner au manoir, il y aurait surement quelqu’un là-bas pour le renseigner sur l’endroit où se trouvait l’humain. Fritz saurait, le vieux doggen savait pratiquement toujours où était chacun.

Avant même d’arriver à la salle à manger, Fhurie entendit son jumeau injurier furieusement quelqu’un. Voilà, il n’avait plus besoin de rechercher l’humain. Il était avec les autres et vraisemblablement aux côtés de Nalla. Fhurie ne réussit pas à imaginer d’autres raisons qui aient pu provoquer une telle rage chez son jumeau et il en eut confirmation en pénétrant dans la pièce. Z. et Josh étaient face à face, et visiblement Z. cherchait la bagarre alors que Nalla essayait vainement de s’interposer entre les deux protagonistes. Josh la repoussait sans cesse dernière lui dans un geste de protection. Fhurie vit dans l’instant que le mec était fou de sa nièce et que Rhage et Quinn avaient « adopté » l’humain. Les deux vampires retenaient Z. lui agrippant les bras de part et d’autre et tentaient de le calmer. Sans se préoccuper de la situation, Fhurie sortit son téléphone de sa poche et afficha la photo de l’inconnu sur l’écran. Alors que Wrath s’apprêtait à intervenir, il alla directement à Josh et lui mit carrément l’appareil devant les yeux. Le monde sembla se figer quelques instants et dans le calme subitement revenu, Fhurie commença à parler tranquillement.

̶ T’as déjà vu ce type? C’est le seul qu’on n’a pas pu identifier. Quand nous sommes allés au complexe où vous avez été enfermer Nalla et toi, nous n’avons rien trouvé, ils étaient partis et avaient tout détruit.

Zadiste se figea, en attente. Il connaîtrait peut-être enfin le nom de l’homme qui avait enlevé son bébé et voulu lui faire du mal, il cesserait de poursuivre un foutu fantôme et pourrait enfin l’attraper pour lui arracher la tête. Rhage fit un signe discret à Quinn et les deux vampires lâchèrent lentement Z. pendant que Joshua levait la main et se saisissait du téléphone pour mieux examiner la photographie, bien qu’il ait reconnu le connard dès qu’il l’avait vu malgré quelques changements physiologiques. Josh l’avait connu à l’armée, ce type était un vrai salopard à la gâchette facile qui aimait torturer et tuer les gens. Il avait fait un commerce d’arme illégal avec le matériel de l’armée et juste avant d’être arrêté, il avait déserté. Disparu dans la nature. Maintenant, il avait refait surface avec un nouveau look, cheveux délavés et lentilles qui modifiaient légèrement la couleur de ses yeux. Mais c’était toujours le même enfoiré. Un enfoiré qui en avait particulièrement après lui parce qu’il était l’une des deux personnes qui l’avaient dénoncé pour son trafic. Il releva les yeux et constata que toutes les personnes présentes avaient le regard fixé sur lui, y compris le roi aveugle. Il rendit son téléphone à Fhurie.

̶ C’est Maxwell. Ancien SEAL, déserteur et fouteur de merde. Son trip c’était la torture, cracha-t-il. Ça devait bien faire 6 ans qu’il avait disparu de la circulation quand je l’ai vu là-bas, il n’a pas pu s’empêcher de venir me narguer quand il a su que j’étais emprisonné dans l’une de leurs cages. À chaque fichue injection, il s’arrangeait pour venir, juste pour me voir me souffrir et hurler de douleur attaché à leur saleté de table. (Josh fronça les sourcils.) La dernière fois, il m’a dit qu’il espérait que j’allais mourir et que je ferais un bon petit chien pour son maître si l’intro-quelque-chose fonctionnait sur un humain modifié. Il avait tout même l’air mécontent que ça tombe sur moi. Mais comme je n’ai pas voulu lui faire le plaisir de crever, je suis toujours là. (Josh fit un grand sourire féroce.) Maintenant, je vais pouvoir lui arracher la tête. (Josh capta l’expression du père de Nalla, il inclina légèrement la tête sur le côté et laissa son regard émeraude croiser celui furieux de Z. Il ajouta à l’attention de celui-ci : ) Ou alors, je lui casse tous les os puis je vous laisse l’achever.

̶ Travail d’équipe! J’adore, s’exclama joyeusement Rhage en déballant une sucette.

̶ Ouais. Mais maintenant, on sait ce qu’ils essaient de faire, dit Viszs l’air sombre.

̶ Un super-lesser, compléta Butch tout aussi mécontent que son pote. Comme si nous n’en avions pas assez de ceux que nous avons déjà.

Un concert de jurons divers s’éleva et tous étaient formulés avec colère. Josh se demandait ce qui pouvait bien avoir provoqué cette réaction, il ne comprenait pas. Seul Fhurie ne disait rien et lorsqu’il haussa la voix celle-ci perça au travers du chaos provoqué par l’annonce de Butch.

̶ Juste pour confirmer, ce mec, Maxwell, est-ce qu’il a changé physiquement entre sa désertion et sa réapparition au complexe? Demanda-t-il à Josh, entraînant de nouveau le silence dans la pièce.

̶ Pas vraiment, sauf qu’on dirait qu’il a été passé à l’eau Javel. Ses cheveux sont plus pâles, ses yeux aussi et il a un teint maladif. Mais c’est toujours un sale con imbu de lui-même, en plus, il empeste. On dirait une grand-mère!

̶ C’est un putain de lesser! S’exclamèrent les mâles vampires en cœur.

̶ Et associé avec un groupe d’humains qui connaissent notre existence, conclut Butch, ajoutant de l’huile sur le feu.

Le chaos régna de nouveau dans la grande pièce. Nalla tendit la main et agrippa fermement celle de Josh, il entrecroisa ses doigts aux siens et baissa le regard vers elle. Il lu un effroi indescriptible dans les magnifiques prunelles jaunes de la jeune femme. D’instinct, il attira doucement celle-ci et la serra dans ses bras. Il posa son menton dans ses cheveux s’attirant un feulement agressif de la part du père de Nalla, cependant à ce moment précis il ne la lâcherait pour rien au monde. Il aimait trop la sensation qu’il ressentait en la tenant comme ça contre lui. Une chaleur fiévreuse montait en lui et s’il avait été seul avec elle, il n’aurait pas hésité une seconde à l’embrasser fougueusement d’autant plus qu’il ne ressentait presque plus de douleur à sa lèvre fendue, comme si celle-ci était déjà guérie bien qu’il en douta puisqu’il n’y avait qu’une heure qu’il était sorti du ring avec Quinn. Nalla se serra plus étroitement contre son torse avec un grand frisson d’épouvante. Il ne savait pas ce qui l’effrayait à ce point, mais c’était lié à cette histoire de lessers, alors il devait en savoir le plus possible s’il voulait être à même de pouvoir la protéger.

̶ Quelqu’un peut-il m’expliquer qu’est-ce que c’est un « putain de lesser »? cria-t-il à la ronde espérant se faire entendre par-dessus le vacarme que faisaient les autres en discutant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *