Nalla – 27

homme. Sans qu’elle s’en rende compte, elle se retrouva allongée sur le lit, Josh sur elle, en appui sur ses bras pour ne pas l’écraser de son poids.

Alors qu’elle était en sous-vêtement, il portait encore sa tunique et son pantalon de soie. Soudainement, elle le trouva trop habillé et s’empressa de glisser les mains sous le tissu chatoyant de la tunique qu’elle ouvrit largement sur son torse. Ensuite, Josh se débarrassa vivement du vêtement devenu encombrant. Les mains de Nalla parcouraient la peau nue ainsi découverte du jeune homme. Il frissonna sous la caresse et curieusement paru même ronronner. Il enfuit alors le visage dans son cou, la mordillant, l’embrassant, la léchant et il descendit ainsi le long de son corps, le parcourant de sa bouche. Il atteignit ses seins qu’il libéra du soutien-gorge, il en taquina les pointes de la langue à tour de rôle. Les mains de Josh n’étaient pas en reste, elles traçaient un chemin de feu sur la peau douce de la jeune femme, l’explorant comme jamais elle ne l’avait été. Ce fut au tour de Nalla de frissonner de tout son corps. Elle se sentait brûler de l’intérieur et comprenait maintenant beaucoup de choses dans les propos grivois qu’elle avait surpris entre les shellanes des Frères alors qu’elles croyaient qu’elle ne les entendait pas.

Lorsque la bouche de Josh s’approcha de son intimité, elle ne put empêcher son corps de se raidir dans l’attente de ce qui allait suivre. Tendrement, le jeune homme lui retira son dernier vêtement. Et le feu revient, encore plus fort qu’auparavant. Des gémissements et des petits cris extatiques lui échappaient malgré elle. La langue impétueuse de Josh la léchait au plus intime de son être et elle ne put que se laisser emporter par le tsunami de sensations intenses qui la traversa. Elle cria. La vague gigantesque qui l’avait frappé de plein fouet finit par refluer et elle prit conscience que Josh avait retiré entre temps son pantalon de soie. Il se pressait contre elle, le sexe dur. Il la regardait, scrutant anxieusement ses yeux cherchant une autorisation à continuer. Il semblait à l’agonie et une fine pellicule de sueur le recouvrait.

Tendrement, Nalla l’attira à elle et l’embrassa, lui confiant son âme, son cœur. Josh soupira de bonheur dans sa bouche.

̶ Oh, Dieu! Je t’aime, Nalla. Mais, je veux pas te faire mal… fit-il à bout de souffle.

̶ Je t’aime… haleta-t-elle en lui caressant la mâchoire du bout des doigts.

Comme elle voyait que Josh hésitait toujours de peur de la faire souffrir, elle fit glisser ses mains le long de dos et remonta ses jambes pour les nouer autour de lui. Il était à l’entrée de son corps et elle souhaitait plus que tout le sentir en elle, maintenant. Elle cabra le dos, l’attira à elle à l’aide de ses mains et ses jambes, en elle. Lorsque l’hymen se brisa, Nalla eut un hoquet de surprise plus que de douleur. Enfin. Elle en avait tellement rêvé qu’elle avait peine à croire que ce moment était enfin arrivé.

Josh était immobile, la laissant s’habituer à lui. À moi, criait une voix dans sa tête. Sans même s’en rendre compte, le jeune homme commença à bouger des hanches entamant tout d’abord un léger va-et-vient qui prit vite de l’ampleur. Nalla se cabrait vers lui, le feu reprenant naissance au creux de son ventre. Elle gémit à l’unisson avec Josh. Dire qu’on lui avait affirmé que la première fois n’était pas agréable, visiblement, dans son cas ce n’était pas vrai. Les coups de butoirs de Josh se firent erratiques, frénétiques. Soudain, il trembla contre elle et au plus profond de son corps elle le sentit l’inonder de longs jets chauds. Il s’écroula, comme vidé de ses forces, l’écrasant sur le matelas. Dès qu’il s’aperçut qu’il l’empêchait de respirer, il bascula sur le côté, la libérant de son poids l’entraînant sur lui. Elle enfuit le visage dans son cou, inspirant l’odeur enivrante de sa fragrance. Elle avait envie du goût de son sang dans sa bouche, de savoir s’il était aussi ensorceleur que sa fragrance. Sans le vouloir, elle l’égratigna de ses crocs, il gémit.

̶ Prends ce que tu veux, Nalla, lui dit-il.

̶ Tu es certain? Je ne veux pas que…

̶ Avec les propriétés de régénération que j’ai maintenant, Doc Jane m’a dit que ce ne serait pas un problème. Tu peux prendre tout ce dont tu as besoin, conclut-il en lui souriant, heureux de pouvoir la satisfaire à tous les niveaux.

Elle entrouvrit les lèvres laissant voir ses crocs. Elle s’inclina lentement vers le cou de Josh, incertaine. Enveloppée de la fragrance de son mâle, son instinct prit le dessus et elle le mordit avalant goulument le premier filet de sang qui coula dans sa bouche. Elle connut alors une extase sans nom qui l’envoya directement au nirvana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *