Nalla – 28

Toutes les équipes de la nuit étaient revenues. Butch et V. n’avaient rien trouvé de pertinent sur les lieux de la disparition. Les kidnappeurs avaient utilisé la même technique que lors de l’enlèvement de Nalla. Ce qui signifiait que la Glymera n’avait pas tenu compte de leur avis et n’avait pas émis d’alerte auprès des familles de vampires habitant la ville. Le roi était fou furieux et avait laissé ses instructions concernant la sortie de jour de Josh et de Xhex à Viszs. Wrath voulait engueuler en beauté le remplaçant temporaire de Rev qui avait été appelé d’urgence à jouer son rôle de roi auprès des sympathes pour quelques semaines.

Bella redoutant la réaction de Zadiste, l’avait attendu afin de l’intercepter pour l’empêcher d’aller défoncer la porte de la chambre de leur fille et de leur gendre. Et elle avait été bien avisée de le faire, car dès que les équipes avaient quitté le roi suite à leur rapport, Z. s’était précipité vers le couloir et dans sa hâte, il avait failli la renverser. Elle l’avait contraint à descendre afin de prendre le dernier repas avec les autres, contrit d’avoir presque piétiné sa shellane, Z. l’avait suivi. C’est donc assis, entouré de ses Frères et de leurs shellanes, que Z. et Bella virent Josh et Nalla entrer dans la grande salle à manger main dans la main en affichant tout deux une mine comblée. Zadiste grinça des dents et sursauta lorsqu’il sentit les oncles de Bella se planter dans sa cuisse alors qu’il songeait justement à se lever de table pour aller voir les nouveaux venus.

Josh et Nalla, inconscients de la frustration de Z., se servaient généreusement au buffet. Une fois leurs assiettes bien garnies, ils s’installèrent aux places face à celles du père de Nalla et de sa mère. Josh était déjà vêtu et équipé pour sortir. Il portait un vieux jeans, un t-shirt blanc et une veste de la police de Caldwell. Un insigne d’inspecteur de la brigade criminelle était suspendu à son cou avec une chaîne. Sous la veste ouverte, on pouvait distinguer l’holster réglementaire contenant l’arme de service standard d’un flic. Son maintien, tout militaire, aidait à peaufiner son rôle du jour; se faire passer pour un policier en civil.

Le regard noir de Zadiste ne quittait pas le jeune couple. Pour le père, il était clair que ce fils de pute avait couché avec son bébé. S’il l’avait pu, Z. aurait sorti ses dagues et se serait fait un plaisir de castrer ce bâtard. Mais il ne le pouvait pas, car visiblement, ce sale mutant rendait sa fille heureuse et il semblait vraiment vouloir prendre soin d’elle. Z. avait bien vu les gestes attentionnés que le soldat avait continuellement envers Nalla. Et ce regard… L’homme était raide dingue de sa fille. Cependant, cela ne voulait pas dire que lui était obligé de l’accepter. De son avis, ce type n’était pas assez bien pour son bébé. Personne ne serait assez bien pour son bébé. Les seules choses qui le retenait de trucider ce connard, c’était que, un, Nalla l’aimait, et ce sans aucun doute possible, or il ne ferait rien qui pouvait faire du mal à son bébé. Deux, la Vierge Scribe. Trois, les autres Frères étaient pour cette union aussi. Donc, l’homme restait en vie. Pour l’instant.

L’air de rien, Josh avait remarqué dès le départ l’attitude hostile de son beau-père. Cela lui fit bizarre de songer au guerrier de cette manière, maintenant, il avait une famille. Il n’en avait jamais eu auparavant et ne savait pas trop comment réagir face à tout cela. Il se promit tout de même de manifester le plus grand respect possible au père de Nalla, peu importe ce que lui réservait l’avenir. Il aimait la jeune femme plus qu’il n’aurait jamais pu le croire, il appréciait sa mère… mais restait mitiger quant à ce qu’il ressentait envers Zadiste. Le guerrier n’était pas facile, et le terme facile était utopique, mais la vie de Josh avait toujours été un chemin semé de drames et d’horreurs, il avait appris à un très jeune âge à tolérer beaucoup de choses plus ou moins agréables, plus souvent fortement désagréables. Supporter l’hostilité du vampire pour le bonheur d’être avec Nalla? Sans problème, il gèrerait.

Xhex et John entrèrent à ce moment-là dans la grande salle. La femelle était elle aussi prête pour la sortie et Josh devina à son allure et à sa démarche que le rôle du gentil flic, ce serait à lui de le jouer. Elle portait, tout comme lui, un jeans, mais celui-ci la moulait comme une seconde peau. La ceinture à sa taille était de cuir noir avec de petites pointes métalliques sur toute sa longueur et la boucle de métal représentait un crâne avec des tibias croisés. Elle portait un petit top de cuir ajusté qui suivait les courbes de son corps. Tout comme lui, elle avait enfilé une veste de la police de Caldwell et portait le pistolet réglementaire. L’insigne d’inspecteur était fixé à sa ceinture.

Viszs attira leur attention et leur indiqua un coin de la pièce. Josh serra la main de Nalla, la lâcha et gagna à la suite de Xhex l’endroit indiqué.

̶ Vous vous contentez d’aller à la chasse aux informations. Vous ne jouez pas aux héros. Vous interrogez gentiment le voisinage de la maison où le groupe a disparu. Xhex, tu effaces ensuite leurs mémoires de façon qu’ils se souviennent avoir reçu la visite d’inspecteurs, mais soient incapables de donner une description physique des inspecteurs en question. Nous serons continuellement en communication avec vous grâce à cette oreillette. (Le vampire les leur tendit.) Fhurie, Blay et moi, nous nous relaierons à tour de rôle. Vous revenez ici maximum vers 15h. Et vous partez dans une heure.

Ils acquiescèrent tous deux, puis regagnèrent leur place à table pour terminer leur repas.

Xhex conduisait en silence et cela accommodait très bien Josh, il n’avait de toute manière rien à dire pour l’instant. Il préférait de loin se concentrer sur la mission à venir d’autant plus qu’il avait quelques difficultés à occulter les souvenirs de la nuit de sa mémoire. Il ne pouvait s’empêcher de songer à la jeune femme, pourtant en ce moment, il devrait plutôt mettre ses énergies sur ce qui suivrait. Il espérait grandement que cette sortie de jour avec Xhex et les recherches, dont ils avaient été chargés, porteraient fruit. Ils avaient vraiment besoin d’informations pour éliminer Maxwell et ses scribes.

Josh savait que Maxwell était rancunier et qu’il ne tolérerait pas un échec. Or, Joshua était un échec. Il s’était échappé et avec une autre prisonnière en plus. Il était persuadé que Maxwell le rechercherait pour corriger cette erreur. Il devait donc redoubler de prudence. Il n’avait pas parlé de ceci à Nalla pour ne pas l’inquiéter inutilement, mais il en avait glissé un mot à Rhage qui avait tout raconté au roi par la suite. Ils étaient tous en train de monter un plan d’action en prévision de cela, tous les Frères.

Josh se doutait que la jeune femme serait en colère contre lui, mais il n’avait pas le choix. Il devait agir et s’il le fallait, il servirait d’appât pour attirer Maxwell dans un piège. Maxwell devait être mis hors d’état de nuire à n’importe quel prix. Depuis que Josh avait croisé le magnifique regard jaune de la jeune vampire pour la première fois, il avait été perdu, peu importe ce que ça lui coûterait, il la protégerait, elle et sa famille. Et il ferait le nécessaire pour y arriver.

Xhex se faufilait adroitement dans le trafic de la ville et ils arrivèrent rapidement dans le quartier tranquille où avait eu lieu le kidnapping. La femelle se gara et ils descendirent du véhicule. Ils se dirigèrent vers une première maison, ils sonnèrent à la porte.

Xhex commençait à s’impatienter. Ils n’avaient rien. Personne n’avait rien vu, ni rien entendu. Et bien sûr, ils étaient tombés sur des vieillards qui tenaient chaque fois à les inviter à entrer, puis se mettaient à radoter sur tout et rien, interminablement. Alors qu’ils allaient en direction d’une sixième maison, Josh se figea.

̶ Quoi? demanda-t-elle.

̶ L’odeur… elle est faible. Mais elle est là.

̶ Quoi? répéta-t-elle.

̶ L’odeur de Maxwell. Il est venu ici, mais il n’y est plus.

Ils s’empressèrent de cogner à la porte de cette sixième maison. Lorsque la porte s’ouvrit sur une vieille dame rondelette, Xhex poussa un soupir.

̶ Oh! Vous êtes venu jeune homme! Il m’avait bien dit que vous viendriez chercher cette enveloppe, s’écria-t-elle joyeusement. Vous correspondez exactement à la description qu’il m’a donnée de vous. Cependant, il ne m’a pas dit que vous étiez policier. Si gentil, ce garçon! Il a fait mes courses deux fois ce mois-ci! Dommage qu’il parte en voyage à l’autre bout du monde, s’exclama la femme qui se retourna vers une petite table dans son entrée et y saisit une enveloppe. Voilà! Tellement serviable! Oui, c’est vraiment dommage.

Josh prit doucement l’enveloppe pendant que la vieille femme continuait à énumérer les qualités de Maxwell. Xhex fit semblant de recevoir un appel sur son oreillette.

̶ Il faut qu’on y aille, désolée. Une urgence.

Elle changea les souvenirs de la femme et ils se dépêchèrent de regagner leur voiture. Josh manipula l’enveloppe, tentant de déterminer ce qu’elle contenait. Apparemment, il ne s’agissait que de papiers. Il l’ouvrit prudemment au cas où. Des photographies… et une note écrite de la main de Maxwell.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *