Nalla – 32

Josh n’avait presque plus mal à sa lèvre fendue. Il passa la langue dessus pour évaluer son état. C’était pratiquement guéri. Il présentait que l’hématome qui ornait sa mâchoire quelques minutes auparavant devait lui aussi être en bonne voie de guérison. Il se redressa debout, mais garda la tête légèrement baissée pour cacher la guérison « miraculeuse » de ses meurtrissures.

Par la force de l’habitude, Josh évaluait les forces adverses et il savait que Z., de son côté, faisait pareil. Se servant sans vergogne de ses nouvelles capacités, il se concentra sur les sons, les odeurs qui lui parvenaient. Au travers des mèches de cheveux qui lui recouvraient partiellement le visage, il observait le moindre mouvement autour de lui. Il compta le nombre d’adversaires que Zadiste et lui devraient affronter. Le soldat se fit également une carte mentale de la position de chacun qu’entre eux, lessers et humains compris. Les morts-vivants étaient les premiers à abattre. Plus robustes que les humains, ils représentaient la plus grande menace pour eux.

Josh dénombra une dizaine d’armes pointées sur eux. Derrière lui, même s’il ne le voyait pas, il sentait que Zadiste s’était raidi et se préparait à la bataille à venir. Ils ne devaient pas se jeter au hasard dans la mêlée, car il serait alors certain qu’ils ne s’en sortiraient pas vivant. Josh ne permettrait pas que le vampire soit mis à mal. Si le père de Nalla mourait de cette façon, Nalla ne s’en remettrait pas.

Alors que Maxwell continuait à distribuer des ordres autour de lui, Josh profita de sa distraction momentanée pour se rapprocher discrètement de son beau-père. Il posa le pouce sur la plaque tactile des menottes, les déverrouillant sans bruit. Il les sentit la pression des anneaux de métal se relâcher sur ses poignets, mais il ne les retira pas pour autant. Ce n’était pas encore le moment.

Le père de Nalla se plaça dos à Josh, se préparant à combattre. Le soldat se positionna de telle façon, que Zadiste se retrouva face à deux adversaires alors que le jeune homme en avait quatre. Josh espéra que sa rapidité accrue et son expérience dans les commandos lui profiteraient et lui conférerait un certain avantage vu la supériorité numérique devant eux. Cependant, il ne le saurait que lorsqu’il passerait à l’action. Il n’attendait que le bon moment. Il regarda les enfoirés en face de lui; trois étaient des lessers, l’autre était un humain. Parmi ces trois lessers, un seul savait réellement se battre au vu de la position que son corps avait adoptée, Josh commencerait par s’occuper de celui-là avant de passer aux autres.

À son oreille, le soldat entendit la voix de Torhment proférer tout bas quelques jurons bien sentis. Le chef de leur escouade venait de voir à quoi ils auraient affaire. Et à peine quelques secondes plus tard, ce fut le grommellement des autres qui lui parvint. Ils étaient en position.

Maxwell était en train d’ordonner l’exécution du vampire et d’organiser le transfert de Josh vers un autre lieu. C’était le temps d’agir.

À une vitesse inhumaine, le soldat se libéra de ses menottes qu’il lança et se jeta sur le premier lesser. Ce dernier n’eut pas le temps de réagir avant que sa gorge ne soit arrachée par les griffes acérées de Josh. Du sang noir gicla. Le mutant était déjà en train d’achever le deuxième de ses adversaires dont il se servit du corps, qu’il projeta sur le troisième qui trébucha sous le poids. Ce dernier échappa son arme que Josh saisit au vol pour tirer sur le quatrième avant d’en finir avec le lesser avec sa propre arme lui faisant exploser la cervelle. Les menottes tombèrent sur le sol de béton avec un cliquetis métallique qui fut vite couvert par les tirs des autres personnes dans l’entrepôt; lessers, vampires et humains entremêlés, qui réagissaient enfin aux actions de Josh.

Tohrment, V. et tous les autres les couvraient de leur mieux pour leur permettre d’aller se mettre hors de portée des balles. Mais il n’y avait que peu d’endroits où se mettre pour se protéger des projectiles qui fusaient de tous côtés. Zadiste était venu à bout des deux lessers qui le surveillaient. Mais ces enfoirés étaient nombreux. Maxwell avait réussi à se mettre à abris près de l’un des conteneurs d’où il tirait un feu nourri sur les vampires dissimulés. Il entendit Butch jurer comme un charretier quand il reçut une balle dans la cuisse. Viszs vint à la rescousse de son pote en le tirant vivement hors de la ligne de tir. C’était un miracle que Zadiste et Josh aient, jusqu’à présent, pu éviter d’être touchés. Ensembles, dos-à-dos et armés des armes qu’ils avaient prises à leurs adversaires, ils faisaient un massacre dans les rangs de Maxwell.

Le chef des lessers voyait ses hommes tomber les uns après les autres et il était rouge de rage. Ce putain de mutant et l’autre, le vampire, se foutaient de sa gueule. Il allait les réduire en bouillie, tous les deux et tant pis pour l’oméga.

Josh vit Maxwell du coin de l’œil, il visait Zadiste en plein cœur avec un gros calibre. Le vampire, même s’il était très résistant, ne survivrait pas à ça. Le soldat n’avait pas la bonne ligne de tir pour atteindre Maxwell et l’empêcher de tirer sur son beau-père. Josh fit la seule chose qu’il pouvait faire pour que la vie du père de Nalla soit épargnée; il lâcha son arme, se saisir vivement du vampire et le projeta de toutes ses forces sur le côté alors que Maxwell appuyait sur la gâchette. Le soldat ressentit une douleur atroce lui traverser le torse et il feula furieusement. Cependant, la douleur ne l’arrêta pas. Il se mit en mouvement, avançant en direction du lesser, ses yeux émeraude illuminés par la haine et fixant sa cible. Une balle l’atteignit à l’épaule, une autre à la hanche. Mais inexorablement il avançait, son organisme noyé sous le flot d’adrénaline qui circulait dans ses veines. Personne ne s’en prenait à sa famille! Zadiste, parce qu’il était le père de sa femme, faisait partie de cette famille. Dût-il en mourir, il allait mettre ce fils de pute de Maxwell en morceaux. Lorsqu’il fut près du lesser, celui-ci, en lâche qu’il était, tenta de fuir, mais Josh lui lança l’un de ses couteaux. Maxwell tomba. Boitant, Josh s’en approcha, toutes griffes dehors. Et malgré ses forces qui s’amenuisaient rapidement, il tint parole.

Chancelant, couvert du sang des lessers et du sien, Josh sentit une douce pression sur son épaule indemne.

̶ C’est fini, fils, fit une voix grave près de lui.

Josh cracha du sang et laissa la douleur l’emporter. Il s’écroula, inconscient. Zadiste le rattrapa in extremis et le déposa sur le sol en beuglant :

̶ V., bouge ton cul! Le mutant est en train de nous lâcher! Pas question que ce putain d’enfoiré meure maintenant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *