Nalla – 33

Zadiste était penché sur Josh, compressant du mieux qu’il le pouvait la blessure que le jeune homme avait à l’épaule. V. s’occupait de celle plus grave que l’humain mutant avait au torse et qui lui avait perforé un poumon. Josh respirait difficilement et une grande marre de sang était en train de se former sous lui. Z. baignait littéralement dedans. Merde! Il ne souhaitait pas annoncer à sa petite Nalla tout juste unie avec ce type que ce dernier était mort. Mort en lui sauvant la vie en plus! Bordel! Et ce sang qui ne cessait pas de couler et d’inonder le sol. Zadiste soupira de soulagement lorsque Fhurie arriva en trompe avec le 4×4 en défonçant la porte de l’entrepôt, son jumeau se gara à un mètre d’eux. Ils soulevèrent le corps immobile de Josh et l’étendirent sur le siège arrière. V. s’engouffra à ses côtés, faisant de son mieux pour maintenir le jeune homme en vie jusqu’à leur arrivée au Manoir où il serait pris en charge par Doc Jane ou Manny. Butch et Blay, qui était également blessés, mais dans une moindre mesure, montèrent aussi dans le véhicule. Fhurie, installé au volant, appuya à fond sur l’accélérateur dès que les portières furent refermées. Z. resta les bras ballants, les mains couvertes du sang vermeil de Josh.

Pendant que Torhment mettait rapidement en place des équipes avec les autres Frères indemnes afin d’aller récupérer les jarres des lessers, Zadiste se téléporta directement au manoir, à la clinique. Il trouva Manny presque immédiatement. Ce dernier préparait en toute hâte du matériel d’urgence. Z. l’interrompit abruptement en le retournant violemment. Il saisit le médecin et le souleva avant de le plaquer contre un mur.

̶ Ils vont bientôt arriver avec des blessés, dont ce putain de mutant. Toi, le doc, tu vas veiller à ce qu’il reste en vie. S’il meurt, je t’arrache la tête et je m’en fou que tu sois le beau-frère de V. et le frère de Butch. Il meurt, tu meurs.

̶ Si tu pouvais me lâcher, vieux, je pourrais peut-être finir de tout préparer avant qu’ils n’arrivent, répliqua calmement Manny qui savait très bien ce que représentait l’humain pour la fille chérie de ce vampire-là.

Zadiste le lâcha en jurant.

À peine quelques minutes plus tard, un brouhaha indescriptible envahit le manoir. Fhurie avait dû rouler bien au-delà des limitations de vitesse pour arriver si vite! V. poussait un brancard en quatrième vitesse suivi de près par Jane et Ehlena.

̶ V. tu te changes, ordonna Doc Jane. Tu seras mon assistant avec Ehlena pour l’opération. Faut faire vite, son poumon s’est affaissé. (Z. vit à ce moment-là, le tube d’un stylo qui sortait de la poitrine de l’humain.) Il a fait un arrêt cardiaque en chemin.

Ils passèrent devant Zadiste et Manny.

̶ Manny, appela Doc Jane, il y a deux autres blessés dans le hall. Tu t’en occupes? Finit-elle sans attendre de réponse.

Ils pénétrèrent dans la salle d’opération, une trainée de gouttelettes de sang les suivait. Le vampire entendit une cavalcade et vit Nalla déboucher au bout du couloir en courant. Sa fille semblait à bout de souffle et affichait une expression apeurée comme il ne lui en avait jamais vu. Zadiste l’intercepta avant qu’elle ne puisse aller plus loin.

̶ Josh, gémit-elle entre les bras de son père.

̶ Il est en salle d’opération. On ne peut rien faire d’autre que d’attendre maintenant. Ton hellren est solide, ma fille. Il s’en sortira. Il doit s’en sortir.

Une heure passa… Et trois autres suivirent. Les autres membres de la Confrérie étaient revenus avec de nombreuses jarres, dont celle de Maxwell. Ils étaient maintenant tous installés dans le couloir, y compris Butch avec sa jambe abîmée et Blay avec son bras esquinté, en attendant des nouvelles. Les shelanes les avaient aussi rejoints plus tard avec deux doggens qui leur avaient fourni quelques boissons chaudes ou alcools, au choix. Nalla s’agrippait à son père, le visage couvert de larmes, le souffle court, incapable de penser à autre chose qu’à Josh. Blay était vautré dans les bras de Quinn, Butch était allongé de tout son long sur le plancher et Rhage faisait les cent pas une Tutsie Pop dans la bouche.

Manny avait rejoint Doc Jane, V. et Ehlena dans la salle dès que les autres blessés légers avaient été soignés. Le Doc y était depuis maintenant plus d’une heure. Combien de temps cela durait-il encore? Zadiste l’ignorait. Mais cet enfoiré de mutant avait intérêt à survivre après ce qu’il était en train de faire vivre à sa petite Nalla, sinon ce serait lui qui irait l’achever.

Ils levèrent tous la tête simultanément quand Viszs ouvrit enfin la porte. Nalla s’écarta de son père et se précipita sur V., les yeux emplis d’une interrogation muette. Le vampire aux yeux d’argent soupira.

̶ Il est dans le coma. Son corps a commencé à réparer les dégâts. Principalement ceux au thorax, ce sont les pires. Maxwell a utilisé un gros calibre et ça a fait de sacrés trous. Il a eu un poumon de perforé qui s’est affaissé en route pour ici. Il a eu de la chance de ne pas avoir été touché au cœur, sinon il ne serait plus là. Il a entre autres des blessures à la cuisse, au flan et à l’épaule. Je me demande comment il a fait pour rester debout comme ça et réduire Maxwell à l’état de charpie avant de l’écrouler. Jane pourrait peut-être en dire plus, c’est elle qui a fait le gros des analyses sur lui. On ne peut pas savoir quand il reviendra à lui, il a perdu énormément de sang. On a dû lui faire une transfusion.

̶ Je veux le voir! Tout de suite! Cria Nalla en faisant une tentative pour contourner Viszs.

Ce dernier l’arrêta.

̶ Il n’est plus dans la salle. On l’a transféré dans la chambre à côté, fit V. avec un signe de tête vers une autre pièce mitoyenne. Jane et Manny l’installent. Puis s’adressant autant à la jeune vampire qu’à son père, il poursuivit : dès que ce sera fait vous pourrez le voir.

La porte de la chambre s’ouvrit sur Jane qui leur fit signe de venir. Zadiste suivit sa fille qui se jeta pratiquement sur l’entrée.

̶ Nalla? Appela Vizsz.

Alors qu’elle était au seuil de la chambre, la jeune femme tourna vers son oncle des yeux hagards. Elle avait eu le temps de voir que Josh, son Josh, était relié à une panoplie de machines dojnt une qui l’aidait à respirer.

̶ Parle-lui. Il aura besoin d’entendre le son de ta voix. Même dans le coma, il peut t’entendre, gamine.

Sans rien dire, Nalla entra dans la chambre suivie de près par Zadiste et Bella.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *