Nalla – 9

Fhurie était allongé contre le corps tout en courbes de sa shellane, une main caressant paresseusement le ventre rond de celle-ci. Il sentait quelques fois les mouvements du jeune lorsqu’il donnait un coup à l’intérieur de sa mère. Fhurie n’en revenait pas du miracle qu’était en train d’accomplir sa compagne en donnant la vie. Leur premier jeune. Bien qu’il s’inquiétait continuellement de la santé de Cormia à cause de cette grossesse potentiellement dangereuse, il ne put empêcher un large sourire d’étirer ses lèvres. Il allait avoir un jeune. Lui.

Sur la table de chevet, son téléphone se mit à vibrer. À contrecœur, il dû cesser ses caresses et tendre le bras pour se saisir de l’appareil. Ça avait intérêt à être important parce que rien ne le ferait bouger avant la réunion qui devait avoir lieu dans une vingtaine de minutes dans le bureau du roi. Il souhaitait ardemment passer ces quelques minutes avec sa shellane.

Lorsqu’il lut le message qui s’affichait sur le petit écran, il se redressa vivement, faisant sursauter Cormia.

̶ Fhurie? Qu’est-ce qu’il y a? demanda l’élue.

̶ Un message… murmura Fhurie, assis au côté de sa compagne et incapable de quitter l’écran du téléphone des yeux.

̶ Et alors?

̶ C’est Nalla… elle est vivante!

Cormia se redressa aussi rapidement que le lui permettait son gros ventre.

̶ Elle va bien. Elle affirme s’être échappée avec l’aide d’un ami. Il l’accompagne et ils sont en route vers un fast-food à la sortie de Caldwell. Elle nous demande d’aller la chercher. Elle mentionne qu’elle et son ami y seront avant la tombée de la nuit.

̶ Son ami doit être un autre prétrans qui comme elle peut sortir le jour, pensa tout haut la femelle.

̶ Avec Nalla, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Ça pourrait très bien être un humain aussi. Tout ce que j’espère c’est que c’est vraiment elle et que ce n’est pas un piège. Elle s’est arrangée pour qu’on ne puisse pas lui répondre.

̶ Mais pourquoi t’envoyer un message à toi et pas à son père? Questionna-t-elle.

̶ Si c’est Nalla, elle doit redouter la réaction de Z. Il va être furax, complètement intenable. À mon avis, elle est très probablement avec un humain et doit avoir transgressé quelques règles de plus. À toutes les fois qu’elle cherche quelqu’un pour modérer son père, elle va voir Bella ou vient me voir, moi.

Fhurie soupira. Cormia posa tendrement la paume de sa main sur la joue de son hellren.

̶ Vas-y, mon amour, lui dit-elle. Ton frère a besoin de toi, va lui annoncer, à lui et à Bella, que leur petite fille est vivante. Mais va voir le roi avant. Il saura comment agir face au possible piège et empêchera ton jumeau de se jeter dedans tout seul. Il suffira au roi d’ordonner à Zadiste d’y aller, mais accompagner des autres Frères.

̶ Tu es un puits de sagesse. Je t’aime, finit-il dans un souffle.

Il lui donna un doux baiser avant de se lever, il équipa de ses armes et sortit de leur chambre pour aller frapper à la porte du bureau du roi pour suivre le conseil de sa shellane. Bien qu’il mourait d’envie de courir voir Z. pour lui annoncer la bonne nouvelle concernant Nalla, il aurait besoin de toute l’aide que pourrait lui apporter le roi pour empêcher son jumeau de se précipiter là-bas tout seul et de massacrer tout le monde ayant oser ne serait-ce que regardé sa fille de travers.

**********

Nalla avait donné rendez-vous à sa famille au McDonald à la sortie de la ville. Ils étaient à mi-chemin quand Josh s’arrêta dans le fond d’un stationnement de centre d’achat.

̶ Qu’est-ce que tu fais? On n’est pas arrivé, s’exclama promptement la jeune femme.

̶ Je sais, mais on doit changer de voiture.

̶ Oh! Je n’y avais pas pensé. Géolocalisation! Le GPS de la bagnole! Ils peuvent nous retracer.

Josh acquiesça sobrement et sortit du véhicule péniblement. Foutue épaule. Même si jusqu’à maintenant il pensait avoir réussi à dissimuler sa blessure à Nalla grâce à ses vêtements foncés, il avait toujours sacrément mal et la plaie causée par la balle saignait encore un peu, le laissant affaibli par la perte de sang. Il devait avoir le torse couvert de sang. Ce n’était pas étonnant s’il commençait à avoir des étourdissements, mais il devait tenir le coup jusqu’à ce que Nalla soit hors de danger. Après avoir trafiqué les fils d’une autre voiture et l’avoir démarré, Josh décida qu’il serait plus prudent de laisser le volant à la jeune femme.

̶ Est-ce que tu sais conduire? Demanda-t-il à Nalla.

̶ Oui, mon oncle Butch m’a montré. Mais pourquoi veux-tu que je conduise maintenant, questionna-t-elle en prenant place derrière le volant.

̶ J’ai reçu une balle tout à l’heure, je préfère ne pas tenter le diable.

̶ Bordel, jura Nalla en se tournant vers Josh. Tu n’aurais pas pu le dire tantôt?

̶ C’est une égratignure. Ça ira, ça chauffe juste un peu, lui dit-il cherchant à minimiser son état.

̶ Montre-moi! Répliqua Nalla.

̶ Ça ira, répéta Josh tout en repoussant les mains inquisitrices de la jeune femme. C’est le temps d’y aller, termina-t-il en faisant un signe de tête vers l’avant.

̶ Bon d’accord, mais dès que nous serons à la maison tante Jane ou oncle Manny t’examinera, ils sont médecins tous les deux. Et comme j’ai les mains couvertes de sang, TON sang à l’évidence, je ne te laisse pas le choix. Je croyais qu’il s’agissait du sang d’un des types que t’as trucidé tout à l’heure. Comme tu semblais OK, je n’ai pas demandé. Tu ne m’auras plus, tu sais?

Josh esquissa un sourire à cette affirmation de la jeune femme. Il ferma très brièvement les yeux, il ne savait plus trop où il en était, elle lui avait bien sorti d’autres noms de membres de sa famille? Bon Dieu! Combien d’oncles et de tantes avait-elle? Un régiment apparemment! Il ne put s’empêcher de lui poser la question.

̶ Il y a oncle Fhurie, le jumeau de papa et oncle Rev, le frère de mahmen. Les autres n’ont pas de liens de sang, mais ils sont Frères, alors c’est tout comme. On vit tous au manoir.

Nalla se lança alors dans une longue énumération de ses oncles, tantes et progénitures, car en plus bien sûr, elle avait quelques cousins-cousines. Cette fois ce ne fut pas la perte de sang qui provoqua son étourdissement. Il était perdu au milieu de cette avalanche de noms bizarres pour la plupart et de liens filiaux existants et inexistants. La voilà maintenant qui parlait d’un roi et d’une reine de la race. Son irrésistible cinglée était de retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *